CAVE DE TAIN L'HERMITAGE - HERMITAGE AOP - GAMBERT DE LOCHE 2009

CAVE DE TAIN L'HERMITAGE - HERMITAGE AOP - GAMBERT DE LOCHE 2009
CAVE DE TAIN L'HERMITAGE - HERMITAGE AOP - GAMBERT DE LOCHE 2009
  • ROUGES CAVE DE TAIN L'HERMITAGE - HERMITAGE AOP - GAMBERT DE LOCHE 2009
  • ROUGES CAVE DE TAIN L'HERMITAGE - HERMITAGE AOP - GAMBERT DE LOCHE 2009
CAVE DE TAIN L'HERMITAGE - HERMITAGE AOP - GAMBERT DE LOCHE 2009
CAVE DE TAIN L'HERMITAGE - HERMITAGE AOP - GAMBERT DE LOCHE 2009
CAVE DE TAIN L'HERMITAGE -
EN STOCK
57.94TTC
77.25TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Vallée du Rhône
Appellation : Hermitage
Couleur : Rouge
Millésime : 2009
Cépage(s) : 100% Syrah
Degré : 13,5%
Contenant : 75 cl

Anecdotes …
La Cave de Tain a repris les vignes de Louis Gambert de Loche, fondateur de la Cave (1884-1967). Et depuis 1994, cette cuvée de prestige issue de sélections parcellaires d’Hermitage porte son nom, tel un hommage rendu à ce passionné de viticulture.
Une cuvaison longue et un écoulage des vins « chauds » directement en pièces de chêne français, pour un élevage de 16 mois minimum.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe profonde d’un superbe rubis soutenu
Nez : très expressif avec des notes de cassis, noisettes et de cumin
Bouche : les fruits mûrs dominent et lui donnent une douceur caressante avec des tanins fins

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 16°C et 18°C.
À consommer jusqu'en 2025.
À servir avec une fricassé de magret du Comté de Sonoma navets confits, un rognon de veau choux romanesco et jus au beurre noisette.

Cette cuvée est charmeuse dès le premier nez et à la fois intense et douce en bouche. C’est un vin de très grande garde, élégant et concentré avec des tanins soyeux.

Récompenses :
Coup de Coeur et 2* du Guide Hachette des Vins 2012
Wine spectator 92/100
Médaille d’argent au SYRAH du MONDE

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK