CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - GRAND COURONNEMENT BLANC DE BLANCS

CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - GRAND COURONNEMENT BLANC DE BLANCS
CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - GRAND COURONNEMENT BLANC DE BLANCS
  • LES BULLES CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - GRAND COURONNEMENT BLANC DE BLANCS
  • LES BULLES CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - GRAND COURONNEMENT BLANC DE BLANCS
CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - GRAND COURONNEMENT BLANC DE BLANCS
CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - GRAND COURONNEMENT BLANC DE BLANCS
CHAMPAGNE J. DE TELMONT -
EN STOCK
48.20TTC
64.27TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Champagne
Appellation : Champagne
Millésime : 2002
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 100% Chardonay
Degré : 12%
Contenant : 75cl

LA DÉGUSTATION :
Œil : belle robe or pâle avec des reflets jaunes verts
Nez : le premier nez est poivré (côté épicé), puis après s’ouvre sur des arômes de pruneaux et de fruits mûrs
Bouche : tout en fraicheur, léger, beurré, elle a un côté gras, belle rondeur et belle longueur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température à 10°C.
À consommer jusqu’à 10 ans.
À déguster en apéritif (facile à boire).

Obtenu à partir des meilleurs Chardonnay de la Côte des Blancs, seule la première cuvée est extraite pour la composition de Champagne. La noblesse de ses origines, un vieillissement porté à son âge d'or, font de cette cuvée exceptionnelle le "Couronnement" de la production.

Récompenses :
MUNDUS VINI 2014 Médaille d’Or
GUIDE GILBERT & GAILLARD 2015 93/100 - Club 90+
INTERNATIONAL WINE & SPIRIT COMPETITION 2014 Médaille d’Argent
VINALIES INTERNATIONALES 2015 Médaille d’Argent
DECANTER WORLD WINE AWARDS 2014 Médaille d’Argent

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK