CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - SANS SOUFRE AJOUTE 2012

CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - SANS SOUFRE AJOUTE 2012
CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - SANS SOUFRE AJOUTE 2012
  • LES BULLES CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - SANS SOUFRE AJOUTE 2012
  • LES BULLES CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - SANS SOUFRE AJOUTE 2012
CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - SANS SOUFRE AJOUTE 2012
CHAMPAGNE J. DE TELMONT - CHAMPAGNE AOP - SANS SOUFRE AJOUTE 2012
CHAMPAGNE J. DE TELMONT -
EN STOCKNOUVEAU
32.00TTC
42.67TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Fiche technique

Région : Champagne
Appellation : Champagne
Millésime : SA
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 1/3 Chardonnay, 1/3 Pinot Noir, 1/3 Pinot Meunier
Degré : 12%
Contenant : 75cl

Anecdotes...
Issue des parcelles conduites en viticulture biodynamique, cette cuvée a été élaborée grâce à une vinification oenodynamique, sans ajout de soufre, permettant exprimer le plus finement la nature du terroir et le potentiel des raisins.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe or pâle avec des fines bulles, et aux reflets légèrement argentés
Nez : un fruité agréable, aux arômes torréfiés, de fève de cacao, et d'amande
Bouche : jolie vivacité, où la finale s'emparent d'arômes de fruits compotés (abricot, poire) et de pâte de coing avec une belle complexité

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température à 10°C.
À consommer dès maintenant jusqu’à 2 ou 3 ans.
À déguster en apéritif.

Ce Champagne Sans Soufre Ajouté de la Maison J. de Telmont est à découvrir absolument pour vibrer le temps d'une dégustation ! Un Champagne soyeux, plein de légèreté et de saveurs. Un régal !

Récompenses :
L'Epicurien - Coup de Coeur 2017
Guide Hachette des Vins 2018

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK