CHATEAU DE VALCOMBE - COSTIERES DE NIMES AOP BLANC 2018

CHATEAU DE VALCOMBE - COSTIERES DE NIMES AOP BLANC 2018
CHATEAU DE VALCOMBE - COSTIERES DE NIMES AOP BLANC 2018
  • BLANCS CHATEAU DE VALCOMBE - COSTIERES DE NIMES AOP BLANC 2018
  • BLANCS CHATEAU DE VALCOMBE - COSTIERES DE NIMES AOP BLANC 2018
CHATEAU DE VALCOMBE - COSTIERES DE NIMES AOP BLANC 2018
CHATEAU DE VALCOMBE - COSTIERES DE NIMES AOP BLANC 2018
CHATEAU DE VALCOMBE -
EN STOCK
8.45TTC
11.27TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Vallée du Rhône
Appellation : Costières de Nîmes
Millésime : 2018
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 70% Roussanne, 30% Marsanne
Degré : 14%
Contenant : 75cl

Anecdotes...
Ce Costières de Nîmes Château de Valcombe blanc provient de sols pauvres, lessivés, légèrement acide ; avec une couverture profonde de galets roulés sur 4 à 15m de profondeur.
Il y a une particularité dans ce terroir, c'est qu'il y a une très fine couche de calcaire, (cas parfaitement unique en Costières) qui confère au vin une fraîcheur et une minéralité évidente.
Les vignes sont âgées de 15 ans sur cette cuvée. Il y a d'abord eu un ramassage puis un pressurage direct en grappes entières. L'étape de la décantation ensuite, à 10°c puis une fermentation de 15 à 18 jours à 12/13°c en cuve ciment.
Quant à l'élevage, il a duré 4 mois sur lies en cuve ciment, puis il y a eu un soutirage.

LA DÉGUSTATION :
Œil : jolie robe couleur or clair
Nez : il est très floral, avec des notes d'agrumes
Bouche : minéralité agréable, charnu et parfumé, avec une finale longue et tout en fraîcheur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 10°C et 12°C.
À consommer jusqu’en 2022.
À déguster avec un plateau de fruits de mer.

Ce Costières de Nîmes Château de Valcombe blanc 2018 est excellement bien réalisé. Tout en fraîcheur, en parfum, et en tension, un vin blanc agréable à déguster !

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK