CHATEAU DU PETIT PUCH - GRAVES DE VAYRES AOP 2014

CHATEAU DU PETIT PUCH - GRAVES DE VAYRES AOP 2014
CHATEAU DU PETIT PUCH - GRAVES DE VAYRES AOP 2014
  • ROUGES CHATEAU DU PETIT PUCH - GRAVES DE VAYRES AOP 2014
  • ROUGES CHATEAU DU PETIT PUCH - GRAVES DE VAYRES AOP 2014
CHATEAU DU PETIT PUCH - GRAVES DE VAYRES AOP 2014
CHATEAU DU PETIT PUCH - GRAVES DE VAYRES AOP 2014
CHATEAU DU PETIT PUCH -
EN STOCK
14.70TTC
19.60TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Bordeaux
Appellation : Graves de Vayres
Millésime : 2014
Couleur : Rouge
Cépage(s) : 80% merlot, 15% cabernet sauvignon et 5% Cabernet franc
Degré : 14%
Contenant : 75cl

Anecdotes …
Les vendanges se sont déroulées entre les 3 et 10 octobre 2014.
La vinification s'est faite en petites cuves inox thermo-régulées de 90 hectolitres avec foulage léger. La fermentation s'est faite en cuve ouverte avec pigeage manuel deux fois par jour puis la cuvaison a duré entre 2 à 2.5 semaines. Il y a eu de légères presses sur petit pressoir vertical à cage chêne de 5 hectolitres.
La mise en barriques s'est faite fin décembre, l'élevage a duré 12 mois en barrique.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe grenat, belle intensité
Nez : petits fruits rouges mûrs, accompagnés de touches légèrement florales, voire épicées
Bouche : tout en souplesse, attaque franche, on retrouve ce côté fruité, et une belle fraicheur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 16°C et 17°C.
À consommer dans sa jeunesse ou à garder.
À servir avec des fromages légers.

Ce Graves de Vayres 2014 représente une belle harmonie, un vin légèrement boisé, qui saura vieillir.

Récompenses :
87/100 au Guides des Vins DVE
Guide Gilbert & Gaillard 2017 : 87/100 Médaille d’Or

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK