CHATEAU OLLIEUX ROMANIS - CORBIERES AOP - CUVEE PRESTIGE BLANC 2016

CHATEAU OLLIEUX ROMANIS - CORBIERES AOP - CUVEE PRESTIGE BLANC 2016
CHATEAU OLLIEUX ROMANIS - CORBIERES AOP - CUVEE PRESTIGE BLANC 2016
  • BLANCS CHATEAU OLLIEUX ROMANIS - CORBIERES AOP - CUVEE PRESTIGE BLANC 2016
  • BLANCS CHATEAU OLLIEUX ROMANIS - CORBIERES AOP - CUVEE PRESTIGE BLANC 2016
CHATEAU OLLIEUX ROMANIS - CORBIERES AOP - CUVEE PRESTIGE BLANC 2016
CHATEAU OLLIEUX ROMANIS - CORBIERES AOP - CUVEE PRESTIGE BLANC 2016
CHATEAU OLLIEUX ROMANIS -
EN STOCK
19.25TTC
25.67TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Languedoc-Roussillon
Appellation : Corbières
Couleur : Blanc
Millésime : 2016
Cépage(s) : 45% Roussanne, 45% Marsanne, 10% Grenache Blanc
Degré : 14,5%
Contenant : 75cl

Anecdotes …
Cette cuvée provient de vignes âgées de 15 à 100 ans avec une densité de 4000 pieds/ha et un rendement de 35 hl/ha et d'un sol argilo-calcaire, Poudingue sur grès (mélange de galets roulés et de calcaire).
La vinification s'est déroulée avec 6 à 8 heures de macération pelliculaire et pressurage direct à faible pression. La fermentation se fait à basse température, et la vinification sans soufre jusqu’au soutirage. L'élevage s'est déroulé pendant 9 mois pour 100 % en barriques : 40 % fûts neufs et 25 % demi muids.

LA DÉGUSTATION :
Œil : belle robe or, profonde
Nez : les arômes de fleurs blanches et de fruits exotiques se mélangent à merveille
Bouche : belle amplitude, avec toujours cette fraicheur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 10°C et 12°C.
À consommer dès maintenant.
À servir avec une belle viande blanche.

Cette belle cuvée de Corbières Prestige blanc est tout simplement une réussite. Tout en gourmandise, en fraicheur et ce bouquet d'arômes, un Corbières blanc comme on les aime.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK