CHATEAU DE MIRAVAL - COTES DE PROVENCE AOP - MIRAVAL 2014

CHATEAU DE MIRAVAL - COTES DE PROVENCE AOP - MIRAVAL 2014
CHATEAU DE MIRAVAL - COTES DE PROVENCE AOP - MIRAVAL 2014
  • ROSES CHATEAU DE MIRAVAL - COTES DE PROVENCE AOP - MIRAVAL 2014
  • ROSES CHATEAU DE MIRAVAL - COTES DE PROVENCE AOP - MIRAVAL 2014
CHATEAU DE MIRAVAL - COTES DE PROVENCE AOP - MIRAVAL 2014
CHATEAU DE MIRAVAL - COTES DE PROVENCE AOP - MIRAVAL 2014
CHATEAU DE MIRAVAL -
EN STOCK
14.40TTC
19.20TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Fiche technique

Région : Provence
Appellation : Côtes de Provence
Couleur : Rosé
Millésime : 2014
Cépage(s) : Cinsault, Grenache, Syrah, Rolle
Degré : 13%
Contenant : 75 cl

Anecdotes …
Propriété d'Angelina Jolie et Brad Pitt depuis 2008, le vignoble de Miraval s'étend sur 30ha. La famille Perrin, propriétaire du renommé Château Beaucastel à Châteauneuf du Pape, est en charge de l'exploitation du vignoble et de la production des vins du Château de Miraval depuis 2011. Le Miraval Rosé provient des meilleures vignes du Château, bénéficiant de sa propre vallée au coeur de la Provence, ainsi que d'une sélection de vignobles dans les meilleurs terroirs de Provence. Les vendanges sont majoritairement manuelles, triées et éraflées, et la vinification se fait à 95% en cuves inox thermo régulée, le reste en fûts avec bâtonnage régulier.

LA DÉGUSTATION :
Œil : Rose pâle brillant
Nez : Notes vives de fraises des bois et de framboises, ainsi que des fruits à chair blanche
Bouche : Légère et soyeuse, belle longueur de fruits, et superbe fraîcheur. Bel équilibre

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 8°C et 10°C.
À consommer jusqu'en 2020.
À servir sur des apéritifs élégants ou des plats méditerranéens à base de poissons

Superbe rosé irrésistible avec un bouquet fruité. Et quelle fraîcheur! Un régal!

Récompenses:
Robert Parker 91/100
Vinous 91/100
Wine Spectator 90/100
Jancis Robinson 16/20

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK