DOMAINE ARNAUD LAMBERT - CREMANT DE LOIRE AOP - BLANC BRUT

DOMAINE ARNAUD LAMBERT - CREMANT DE LOIRE AOP - BLANC BRUT
DOMAINE ARNAUD LAMBERT - CREMANT DE LOIRE AOP - BLANC BRUT
  • LES BULLES DOMAINE ARNAUD LAMBERT - CREMANT DE LOIRE AOP - BLANC BRUT
  • LES BULLES DOMAINE ARNAUD LAMBERT - CREMANT DE LOIRE AOP - BLANC BRUT
DOMAINE ARNAUD LAMBERT - CREMANT DE LOIRE AOP - BLANC BRUT
DOMAINE ARNAUD LAMBERT - CREMANT DE LOIRE AOP - BLANC BRUT
DOMAINE ARNAUD LAMBERT -
EN STOCK
8.90TTC
11.87TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Val de Loire
Appellation : Crémant de Loire
Millésime : SA
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 60% Chardonnay, 40% Chenin
Degré : 12,5%
Contenant : 75cl

Anecdotes…
Vinifié à la manière d’un champagne, ce crémant blanc parfaitement réussi figure parmi les 150 meilleurs vins de sa catégorie en France. Ce vin effervescent a bénéficié d’un élevage dans les célèbres caves de tuffeau de Loire.
Les vignes sont âgées de 35 ans en moyenne pour cette cuvée.

LA DÉGUSTATION :
Œil : la bulle est fine, jolie robe claire
Nez : les arômes de fruits secs comme l'amande, la noix se mélangent agréablement à des notes plutôt de coing
Bouche : vif, la bulle fine fait saliver, aux notes savoureuses

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 8°C et 10°C.
À consommer dès maintenant jusqu'à 3 ans.
À déguster en apéritif, ou avec des fruits de mer.

Un crémant réellement délicieux, qui n'a pas à rougir face à des Champagne.

Récompenses :
Cinq fois médaillé d’or au concours national

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK