DOMAINE BACHELET VINCENT - MARANGES 1ER CRU AOP - LA FUSSIERE 2016

DOMAINE BACHELET VINCENT - MARANGES 1ER CRU AOP - LA FUSSIERE 2016
DOMAINE BACHELET VINCENT - MARANGES 1ER CRU AOP - LA FUSSIERE 2016
  • ROUGES DOMAINE BACHELET VINCENT - MARANGES 1ER CRU AOP - LA FUSSIERE 2016
  • ROUGES DOMAINE BACHELET VINCENT - MARANGES 1ER CRU AOP - LA FUSSIERE 2016
DOMAINE BACHELET VINCENT - MARANGES 1ER CRU AOP - LA FUSSIERE 2016
DOMAINE BACHELET VINCENT - MARANGES 1ER CRU AOP - LA FUSSIERE 2016
DOMAINE BACHELET VINCENT -
EN STOCK
23.52TTC
31.36TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Bourgogne
Appellation : Maranges 1er Cru
Couleur : Rouge
Millésime : 2016
Cépage(s) : 100% Pinot Noir
Degré : 13%
Contenant : 75cl

Anecdotes...
Le climat la Fussière se trouve en bordure de la commune de Dézize-les-Maranges, à l’est, sur des sols principalement argilo-calcaires et caillouteux. Les vignes sont âgées de 60 ans.
Les raisins sont vendangés manuellement, triés et totalement égrappés. La cuvaison dure une quinzaine de jours à température contrôlée. Des pigeages et arrosages réguliers sont réalisés pendant la phase active de la fermentation alcoolique. La fermentation malolactique se fait de manière traditionnelle en fûts de chêne neufs, d'un ou plusieurs vins. La durée de l'élevage est de 18 mois.

LA DÉGUSTATION :
Œil : jolie robe couleur rubis profond
Nez : on peut desseller des notes de sous-bois et de canneberge
Bouche : ferme et fraiche, il y a une très belle matière, la bouche est équilibrée et tannique

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 14°C et 15°C.
À consommer jusqu'en 2026.
À servir avec des viandes rouges ou des fromages affinés.

Ce Maranges 1er Cru La Fussière 2016 du domaine Vincent Bachelet est un millésime généreux, gourmand, avec une très jolie bouche.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK