DOMAINE BELLE - CROZES-HERMITAGE AOP - CUVEE LOUIS BELLE 2015

DOMAINE BELLE - CROZES-HERMITAGE AOP - CUVEE LOUIS BELLE 2015
DOMAINE BELLE - CROZES-HERMITAGE AOP - CUVEE LOUIS BELLE 2015
  • ROUGES DOMAINE BELLE - CROZES-HERMITAGE AOP - CUVEE LOUIS BELLE 2015
  • ROUGES DOMAINE BELLE - CROZES-HERMITAGE AOP - CUVEE LOUIS BELLE 2015
DOMAINE BELLE - CROZES-HERMITAGE AOP - CUVEE LOUIS BELLE 2015
DOMAINE BELLE - CROZES-HERMITAGE AOP - CUVEE LOUIS BELLE 2015
DOMAINE BELLE -
EN STOCKNOUVEAU
24.16TTC
32.21TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Fiche technique

Région : Vallée du Rhône
Appellation : Crozes-Hermitage
Millésime : 2015
Couleur : Rouge
Cépage(s) : 100% Syrah
Degré : 13,5%
Contenant : 75cl

Anecdotes...
Ce Crozes-Hermitage Cuvée Louis Belle 2015 du domaine Belle est issue d'un terroir d'exception de Kaolin (argilo-calcaire) que l'on retrouve uniquement sur la commune de Larnage. Ce terroir est concentré autour des ruines du Châtau de Larnage.
La vinification fût traditionnelle, en cuves inox thermo régulées, avec un égrappage partiel, des remontages et pigeages quotidiens, et une macération finale à chaud. La cuvaison s'est faite durant 4 semaines avec des levures indigènes. Quant à l'élevage ; il s'est déroulé, en totalité, en fûts de chêne pendant 18 mois avec 15% de fûts neufs, et le reste à part égale entre des fûts de 1 an, 2 ans et 3 ans.

LA DÉGUSTATION :
Œil : très belle robe couleur pourpre foncé
Nez : complexe aux arômes de fruits rouges et noirs, des épices douces
Bouche : belle structure, tanins fins,

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 15°C et 17°C.
À consommer jusqu'en 2025.
À déguster sur une viande caractère type giber.

Cette Cuvée Louis Belle de Crozes-Hermitage est juste un délice pour les amateurs de Syrah. De l'élégance, de la finesse, de la matière, du fruit ... le domaine Belle signe ici une très jolie cuvée qui porte le nom du grand-père de Philippe, soit le fondateur du domaine.

Récompenses :
The Wine Advocate - Robert Parker : 94/100
Jeb Dunnuck : 94/100

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK