DOMAINE COTTEBRUNE - FAUGERES BLANC AOP - LE CAIRN 2015

DOMAINE COTTEBRUNE - FAUGERES BLANC AOP - LE CAIRN 2015
DOMAINE COTTEBRUNE - FAUGERES BLANC AOP - LE CAIRN 2015
  • BLANCS DOMAINE COTTEBRUNE - FAUGERES BLANC AOP - LE CAIRN 2015
  • BLANCS DOMAINE COTTEBRUNE - FAUGERES BLANC AOP - LE CAIRN 2015
DOMAINE COTTEBRUNE - FAUGERES BLANC AOP - LE CAIRN 2015
DOMAINE COTTEBRUNE - FAUGERES BLANC AOP - LE CAIRN 2015
DOMAINE COTTEBRUNE -
EN STOCK
12.41TTC
16.55TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Languedoc-Roussillon
Appellation : Faugères
Millésime : 2015
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 33 % Roussane, 33 % Vermantino, 33 % Grenache Blanc
Degré : 13 %
Contenant : 75cl

Anecdotes...
C'est en 2007, que Pierre Gaillard crée le domaine Cottebrune à Faugères. Les 10 hectares du vignoble sont sur des collines qui constituent la première élévation du massif Central sur la plaine de Béziers.
Les raisins sont issus de jeunes vignes plantées en 2008 sur les hauteurs du hameau de la Liquière (200 à 350 m d’altitude). Ce vin provient d'un sol de schistes bruns.
L'élevage a duré 8 mois en barriques de plusieurs vins et s'est fait sur lie avec un bâtonnage une fois par semaine.

LA DÉGUSTATION :
Œil : jolie robe jaune or
Nez : ample, mélange entre notes d'amande et de fruits mûrs à chaire blanche type abricot, pêche, ainsi que des arômes de fleurs blanches
Bouche : franche, avec une grande minéralité, belle douceur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 11°C et 12°C.
À consommer jusqu’en 2020.
À servir un poisson ou des fromages à pâte dure, type conté de 18 à 24 mois

Ce Faugères blanc est encore une belle réussite de la part de la famille Gaillard. Un vin tout en douceur, généreux, aux arômes de fruits et avec une jolie fraicheur.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK