DOMAINE DES BERIOLES - SAINT-POURCAIN AOP - AURENCE BLANC 2018

DOMAINE DES BERIOLES - SAINT-POURCAIN AOP - AURENCE BLANC 2018
DOMAINE DES BERIOLES - SAINT-POURCAIN AOP - AURENCE BLANC 2018
  • BLANCS DOMAINE DES BERIOLES - SAINT-POURCAIN AOP - AURENCE BLANC 2018
  • BLANCS DOMAINE DES BERIOLES - SAINT-POURCAIN AOP - AURENCE BLANC 2018
DOMAINE DES BERIOLES - SAINT-POURCAIN AOP - AURENCE BLANC 2018
DOMAINE DES BERIOLES - SAINT-POURCAIN AOP - AURENCE BLANC 2018
DOMAINE DES BERIOLES -
EN STOCK
9.95TTC
13.27TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Val de Loire
Appellation : Saint-Pourçain
Millésime : 2018
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 80% Chardonnay, 20% Tressaillier
Degré : 14%
Contentant : 75cl

Anecdotes...
Ce Saint-Pourçain Aurence provient des terroirs argilo-calcaires du domaine, Chardonnay planté en 1989.
Les vendanges sont réalisées à la main, en caisse de 25 kilos. Ensuite, une sélection des meilleurs raisins est faite, suivi d'un pressurage et d'un débourbage à froid. Les étapes s'enchaînent avec la vinification et la fermentation, puis un soutirage à la fin de la fermentation alcoolique.
Puis vient l'assemblage des cépages et enfin, l'élevage qui va durer 6 mois en cuve béton sur lies fines.

LA DÉGUSTATION :
Œil : jolie robe couleur or et aux reflets jaunes
Nez : aromatique (fleur blanche, fruits à chair blanche), élégant
Bouche : généreuse et gourmande, avec une belle minéralité et les arômes du nez que l'on retrouve aussi en bouche

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 10°C et 12°C.
À consommer jusqu'en 2022.
Accompagnera à merveille les poissons ou des fromages de chèvre.

Ce Saint-Pourçain Aurence 2018 du domaine des Bérioles offre un magnifique équilibre entre le cépage Chardonnay et Trésaillier. De l'intensité, de la finesse, tout ce qu'il faut pour aimer cette appellation qu'est Saint-Pourçain.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK