DOMAINE DU RONCEE - CHINON AOP - CLOS DES MARRONNIERS 2015

DOMAINE DU RONCEE - CHINON AOP - CLOS DES MARRONNIERS 2015
DOMAINE DU RONCEE - CHINON AOP - CLOS DES MARRONNIERS 2015
  • ROUGES DOMAINE DU RONCEE - CHINON AOP - CLOS DES MARRONNIERS 2015
  • ROUGES DOMAINE DU RONCEE - CHINON AOP - CLOS DES MARRONNIERS 2015
DOMAINE DU RONCEE - CHINON AOP - CLOS DES MARRONNIERS 2015
DOMAINE DU RONCEE - CHINON AOP - CLOS DES MARRONNIERS 2015
DOMAINE DU RONCEE -
EN STOCK
10.75TTC
14.33TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Val de Loire
Appellation : Chinon
Millésime : 2015
Couleur : Rouge
Cépage(s) : 100% Cabernet franc appelé aussi « Breton »
Degré : 13%
Contenant : 75cl

Anecdotes ...
L ‘âge des vignes est d’environ 40 ans, les vendanges ont été manuelles et le respect total du fruit. Avant la fermentation, une période de macération à froid de 5 à 6 jours a été privilégiée. La cuvaison totale est d'environ 12 jours. Quant à l’élevage, il s’est déroulé 50% en cuve inox et 50% en barriques de chêne de 2 à 15 ans pendant 12 mois.

LA DÉGUSTATION :
Œil : belle robe couleur soutenue
Nez : arômes de fruits des bois et aux notes de truffe
Bouche : structure ferme, ample et ronde, qui se développe lentement

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température à 15°C.
À consommer dès aujourd’hui jusqu’à 5 à 10 ans.
À déguster avec un magret de canard.

Ce Chinon Clos des Marronniers est un vin généreux, charnu avec structure ferme, ample et ronde qui se développe lentement.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK