DOMAINE FRITSCH - ALSACE AOP - RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG 2015

DOMAINE FRITSCH - ALSACE AOP - RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG 2015
DOMAINE FRITSCH - ALSACE AOP - RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG 2015
  • BLANCS DOMAINE FRITSCH - ALSACE AOP - RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG 2015
  • BLANCS DOMAINE FRITSCH - ALSACE AOP - RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG 2015
DOMAINE FRITSCH - ALSACE AOP - RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG 2015
DOMAINE FRITSCH - ALSACE AOP - RIESLING GRAND CRU SCHLOSSBERG 2015
DOMAINE FRITSCH -
EN STOCK
12.72TTC
16.96TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Alsace
Appellation : Riesling Grand Cru
Millésime : 2015
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 100% Riesling
Degré : 13%
Contenant : 75cl

Anecdotes...
Les vendanges sont totalement manuelles et réalisées avec précautions ce qui permet de tirer le meilleur des parcelles à leur maturité. Le terroir Schlossberg repose à une altitude de 200 à 300m, exposé plein sud, sur les terrasses granitiques de Kientzheim et Kaysersberg, premier grand cru reconnu en Alsace en 1975.

LA DÉGUSTATION :
Œil : très jolie robe jaune pâle aux reflets verts
Nez : arômes d'agrumes, mélangés à des touches de fleurs blanches et des notes de citron vert
Bouche : franche aux notes d’agrumes, bouquet d'une grande finesse, notes minérales

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 8°C et 10°C.
À consommer dès maintenant ou dans quelques années pour obtenir sa plénitude.
À servir absolument avec des poissons mais aussi avec des viandes blanches.

C'est un vin blanc sec et élégant qui offre un bouquet de saveurs et de finesse incomparable. Il évoluera vers des arômes minéraux avec le temps.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK