DOMAINE JOËL REMY - BEAUNE 1ER CRU AOP - LES CENT VIGNES 2013

DOMAINE JOËL REMY - BEAUNE 1ER CRU AOP - LES CENT VIGNES 2013
DOMAINE JOËL REMY - BEAUNE 1ER CRU AOP - LES CENT VIGNES 2013
  • ROUGES DOMAINE JOËL REMY - BEAUNE 1ER CRU AOP - LES CENT VIGNES 2013
  • ROUGES DOMAINE JOËL REMY - BEAUNE 1ER CRU AOP - LES CENT VIGNES 2013
DOMAINE JOËL REMY - BEAUNE 1ER CRU AOP - LES CENT VIGNES 2013
DOMAINE JOËL REMY - BEAUNE 1ER CRU AOP - LES CENT VIGNES 2013
DOMAINE JOËL REMY -
EN STOCK
27.30TTC
36.40TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Bourgogne
Appellation : Beaune 1er Cru
Couleur : Rouge
Millésime : 2013
Cépage(s) : 100% Pinot Noir
Degré : 13,5%
Contenant : 75 cl

Anecdotes …
Seuls ont le droit de produire des premiers crus les producteurs dont les vignes jouissent d’une exposition et d’un sol privilégiés ce qui est le cas pour le domaine de Joël Rémy.

LA DÉGUSTATION :
Œil : belle robe couleur rubis
Nez : les fruits rouges dominent, baies des bois et cassis
Bouche : attaque fraiche, tanins présents et ampleur, jolie longueur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 16°C et 18°C.
À consommer dès à présent jusqu’à 3 à 10 ans.
À servir avec un lièvre à la royale, ragoût de bœuf aux épices marinés.

Beaune 1er Cru Les Cent Vignes 2013 du domaine Joël Rémy est à la fois frais, fruité et joli à voir.

Récompenses :
Concours des Burgondia 2015 - Médaille d'Or
Concours des Féminalises 2015 - Médaille d’Or

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK