DOMAINE JOËL REMY - SAINT-AUBIN 1ER CRU AOP - LE SENTIER DU CLOU 2013

DOMAINE JOËL REMY - SAINT-AUBIN 1ER CRU AOP - LE SENTIER DU CLOU 2013
DOMAINE JOËL REMY - SAINT-AUBIN 1ER CRU AOP - LE SENTIER DU CLOU 2013
  • BLANCS DOMAINE JOËL REMY - SAINT-AUBIN 1ER CRU AOP - LE SENTIER DU CLOU 2013
  • BLANCS DOMAINE JOËL REMY - SAINT-AUBIN 1ER CRU AOP - LE SENTIER DU CLOU 2013
DOMAINE JOËL REMY - SAINT-AUBIN 1ER CRU AOP - LE SENTIER DU CLOU 2013
DOMAINE JOËL REMY - SAINT-AUBIN 1ER CRU AOP - LE SENTIER DU CLOU 2013
DOMAINE JOËL REMY -
EN STOCK
24.52TTC
32.69TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Bourgogne
Appellation : Saint-Aubin 1er Cru
Couleur : Blanc
Millésime : 2013
Cépage(s) : 100% Chardonnay
Degré : 13,5%
Contenant : 75 cl

Anecdotes …
Ce Saint-Aubin 1er Cru est niché juste derrière Puligny-Montrachet, exposé plein Sud avec des plantations datant de 1975.

LA DÉGUSTATION :
Œil : très jolie robe or pâle aux reflets verts
Nez : fruité, doux avec des notes de cire d’abeille et d’amande
Bouche : notes minérales et citronnées, belle amplitude

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 12°C et 14°C.
À consommer dès aujourd’hui jusqu’à 2 à 5 ans.
À servir avec des toasts de crustacés cru (carpaccio de Saint Jacques) ou une poule au pot, sauce crémeuse au livarot et ses légumes.

Ce Saint-Aubin 1er Cru Le Sentier du Clou 2013 est un vin ample, un vin gourmand mais aussi boisé qui fait toute son élégance. Un vin construit et équilibré qui se termine par une bouche à la texture ronde.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK