DOMAINE LAFAGE - COTES DU ROUSSILLON AOP - LA GRANDE CUVEE BLANC 2014

DOMAINE LAFAGE - COTES DU ROUSSILLON AOP - LA GRANDE CUVEE BLANC 2014
DOMAINE LAFAGE - COTES DU ROUSSILLON AOP - LA GRANDE CUVEE BLANC 2014
  • BLANCS DOMAINE LAFAGE - COTES DU ROUSSILLON AOP - LA GRANDE CUVEE BLANC 2014
  • BLANCS DOMAINE LAFAGE - COTES DU ROUSSILLON AOP - LA GRANDE CUVEE BLANC 2014
DOMAINE LAFAGE - COTES DU ROUSSILLON AOP - LA GRANDE CUVEE BLANC 2014
DOMAINE LAFAGE - COTES DU ROUSSILLON AOP - LA GRANDE CUVEE BLANC 2014
DOMAINE LAFAGE -
EN STOCK
18.48TTC
24.64TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Roussillon
Appellation : Côtes du Roussillon
Couleur : Blanc
Millésime : 2014
Cépage(s) : 90% Grenache Blanc & Gris, 10% Macabeu
Degrés: 13%
Contenant : 75 cl

Anecdotes…
Jean-Marc Lafage a fait une sélection parcellaire des plus belles vignes de blanc plantées sur les sols marbro-schisteux de Torderes. Le Grenache et le Macabeu profitent d'un terroir de formation glaciaire et d'un maximum de fraicheur grâce à une exposition Est, une taille en gobelet et au relief qui l'entoure le protégeant de l'ensoleillement de fin de journée.
100% de la cuvée est élevée sur lies fines dans le même contenant pendant 1 an avec un batonnage hebdomadaire qui lui apportera du gras et affinera sa complexité.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe limpide, brillant cristallin avec des reflets légèrement dorés
Nez : délicat, avec des notes citronnées mélangées à des notes de pamplemousse et de brioche toastée
Bouche : ample, vivacité agréable et une belle fraicheur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 10°C et 12°C.
À consommer jusqu'en 2019.
À servir avec du caviar, ou des huitres de Tarbouriech.

Provenant de vignes âgées de 80 ans, cette cuvée d'exception se démarque par son élégance, avec une très belle profondeur et une grande complexité.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK