DOMAINE LAFOND - ROC EPINE - LIRAC AOP - ROUGE 2015 AB

DOMAINE LAFOND - ROC EPINE - LIRAC AOP - ROUGE 2015 AB
DOMAINE LAFOND - ROC EPINE - LIRAC AOP - ROUGE 2015 AB
  • ROUGES DOMAINE LAFOND - ROC EPINE - LIRAC AOP - ROUGE 2015 AB
  • ROUGES DOMAINE LAFOND - ROC EPINE - LIRAC AOP - ROUGE 2015 AB
DOMAINE LAFOND - ROC EPINE - LIRAC AOP - ROUGE 2015 AB
DOMAINE LAFOND - ROC EPINE - LIRAC AOP - ROUGE 2015 AB
DOMAINE LAFOND - ROC EPINE -
EN STOCK
9.94TTC
13.25TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Vallée du Rhône
Appellation : Lirac
Millésime : 2015
Couleur : Rouge
Cépage(s) : 60% Grenache, 30% Syrah, 5% Carignan (en coteaux) et 5% Mourvèdre
Degré : 13,5%
Contenant : 75cl
Vin AB

Anecdotes …
La nature du sol est davantage caillouteuse, sablonneux sur des terrasses rouges de galets roulés.
La vinification débute avec un égrappage en totalité, et une cuvaison longue de 21 jours, ce qui permet d'obtenir des tanins souples et bien présents. Ensuite, il y a un pressurage, ensuite la fin de fermentation et une conservation en cuve inox jusqu'au 1er soutirage. Ensuite, il y a un passage en barriques neuves de 3 à 4 mois, afin d'assouplir les tanins et d'oxygéner le vin.

LA DÉGUSTATION :
Œil : belle robe de couleur rubis très soutenue à nuance violette
Nez : complexe, aux arômes de cannelle, de fruits cuits et de griottes
Bouche : attaque ample et ferme, tout en puissance, des tanins serrés et délicats, belle longueur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température à 16°C.
À consommer jusqu'en 2026.
À déguster avec un tournedos Rossini.

Issu de l’agriculture biologique, ce Lirac est puissant et concentré. Une belle réussite !
Lirac est une appellation discrète de la Vallée du Rhône mais le domaine Lafond est le « porte-drapeau des appellations Tavel et Lirac

Récompenses :
Médaille d'Argent au Concours Général Agricole de Paris 2017
Médaille d'Argent Concours des Vins d'Orange 2017
90/100 par Robert Parker

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK