DOMAINE LE CLOS DU SERRES - LANGUEDOC AOP - LE CLOS 2014 AB

DOMAINE LE CLOS DU SERRES - LANGUEDOC AOP - LE CLOS 2014 AB
DOMAINE LE CLOS DU SERRES - LANGUEDOC AOP - LE CLOS 2014 AB
  • ROUGES DOMAINE LE CLOS DU SERRES - LANGUEDOC AOP - LE CLOS 2014 AB
  • ROUGES DOMAINE LE CLOS DU SERRES - LANGUEDOC AOP - LE CLOS 2014 AB
DOMAINE LE CLOS DU SERRES - LANGUEDOC AOP - LE CLOS 2014 AB
DOMAINE LE CLOS DU SERRES - LANGUEDOC AOP - LE CLOS 2014 AB
DOMAINE LE CLOS DU SERRES -
EN STOCK
10.03TTC
13.37TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Languedoc-Roussillon
Appellation : Languedoc
Millésime : 2014
Couleur : Rouge
Cépage(s) : 40 % cinsault oeillade, 40 % grenache, 20 % syrah
Degré : 13,5%
Contenant : 75cl
Vin AB

Anecdotes...
« Une cuvée élaborée avec une variété de cinsault qui n’existe plus. Un raisin qui est le préféré des vendangeurs gourmands pour son croquant et son fruité qui s’expriment parfaitement dans cette cuvée » - Clos du Serres, Béatrice et Sébastien Fillon.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe légère rouge grenat
Nez : fruité, aux arômes de fruits rouges et quelques notes réglissées et de cassis
Bouche : souple, gourmande, avec une touche de cerise fraîche

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température à 15°C.
À consommer dès maintenant.
À déguster à l’apéritif ou avec des viandes comme un lapin aux olives.

La légèreté de ce vin, la fraicheur et les notes de petits fruits rouges en font sa signature. Son assemblage avec un cépage en voie de disparition, l’Oeillade, en fait aussi une magnifique cuvée. Cela lui donne une grande fraîcheur.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK