DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS - CHABLIS GRAND CRU AOP - VAUDESIR 2006

DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS - CHABLIS GRAND CRU AOP - VAUDESIR 2006
DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS - CHABLIS GRAND CRU AOP - VAUDESIR 2006
  • BLANCS DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS - CHABLIS GRAND CRU AOP - VAUDESIR 2006
  • BLANCS DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS - CHABLIS GRAND CRU AOP - VAUDESIR 2006
DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS - CHABLIS GRAND CRU AOP - VAUDESIR 2006
DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS - CHABLIS GRAND CRU AOP - VAUDESIR 2006
DOMAINE LOUIS MICHEL & FILS -
EN STOCK
38.28TTC
51.04TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Bourgogne
Appellation : Chablis Grand Cru
Couleur : Blanc
Millésime : 2006
Cépage(s) : 100% Chardonnay
Alcool : 13%
Contenant : 75 cl

Anecdotes …
La Chablisienne s’occupe également du fameux grand cru Château Grenouilles, dont elle exploite la plus grande surface et qui est devenu un incontournable.
L’élevage a duré 20 mois sur lies fines, en cuve et en fûts.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe or pâle aux reflets verts, brillant et limpide
Nez : notes de fleurs blanches (acacia et jasmin) remplacées par de la menthe fraiche, suivies très vite par des arômes empyreumatiques et épicées.
Bouche : Excellent avec un plateau de fruits de mer, il saura aussi s'apprécier avec des volailles ou des poissons en sauce

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température à 12°C.
À consommer avant 2018.
À servir avec un Turbot de petit bateau, céleri façon cromesquis, jus de coquillages.

Ce Chablis Grand Cru offre un nez intense et complexe, une bouche remarquable de pureté, de finesse et d’élégance avec une finale minérale extrêmement longue.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK