DOMAINE ROLLIN PERE & FILS - PERNAND VERGELESSES AOP BLANC 2016

DOMAINE ROLLIN PERE & FILS - PERNAND VERGELESSES AOP BLANC 2016
DOMAINE ROLLIN PERE & FILS - PERNAND VERGELESSES AOP BLANC 2016
  • BLANCS DOMAINE ROLLIN PERE & FILS - PERNAND VERGELESSES AOP BLANC 2016
  • BLANCS DOMAINE ROLLIN PERE & FILS - PERNAND VERGELESSES AOP BLANC 2016
DOMAINE ROLLIN PERE & FILS - PERNAND VERGELESSES AOP BLANC 2016
DOMAINE ROLLIN PERE & FILS - PERNAND VERGELESSES AOP BLANC 2016
DOMAINE ROLLIN PERE & FILS -
EN STOCK
25.42TTC
33.89TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Bourgogne
Appellation : Pernand Vergelesses
Millésime : 2016
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 100% Chardonnay
Degré : 13%
Contenant : 75cl

Anecdotes...
Cette cuvée est issue de différents coteaux de l’appellation. Les sols sont argilo-calcaire, peu profond et reposent sur des marnes blanches calcaires. La majeure partie est exposée à l’Est. Les vendanges sont réalisées manuellement pour l'essentiel de la cuvée, après un léger débourbage, les moûts fermentent naturellement en fûts de chêne (dont 10% de bois neuf). La fermentation se déroule de façon naturelle durant l'hiver. Les vins restent sur lie 10 à 12 mois avant d’être soutirés et assemblés.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe or aux relfets jaunes
Nez : palette d'arômes, tel que l’abricot, l’acacia, l’aubépine et une fraîcheur qui le rend très flatteur dans sa jeunesse
Bouche : belle rondeur, une richesse agréable où se fondent la nervosité et la minéralité

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 10°C et 12°C
À consommer dès à présent.
À déguster avec des poissons grillés, ou bien sur de la cuisine asiatique.

Ce blanc exprime parfaitement les caractéristiques de son appellation ; riche, nervosité et minéralité.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK