DOMAINE SAUVEROY - ANJOU AOP BLANC - CLOS DES SABLES 2018

DOMAINE SAUVEROY - ANJOU AOP BLANC - CLOS DES SABLES 2018
DOMAINE SAUVEROY - ANJOU AOP BLANC - CLOS DES SABLES 2018
  • BLANCS DOMAINE SAUVEROY - ANJOU AOP BLANC - CLOS DES SABLES 2018
  • BLANCS DOMAINE SAUVEROY - ANJOU AOP BLANC - CLOS DES SABLES 2018
DOMAINE SAUVEROY - ANJOU AOP BLANC - CLOS DES SABLES 2018
DOMAINE SAUVEROY - ANJOU AOP BLANC - CLOS DES SABLES 2018
DOMAINE SAUVEROY -
EN STOCK
11.98TTC
15.97TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Fiche technique

Région : Val de Loire
Appellation : Anjou
Millésime : 2018
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 100% Chenin
Degré : 14%
Contenant : 75cl

Anecdotes …
Le vignoble est situé sur les terroirs de sables et graviers roulés du cénomanien dans une zone tempérée sous influence océanique.
Les fermentations alcooliques et malolactiques se font en barriques françaises de 220 à 500 litres. Le vin est élevé sans sulfite à l’abri de l’air pendant 12 mois sur lies fines avec batonnage afin de travailler l’ampleur, la persistance et l’équilibre naturel du vin.

LA DÉGUSTATION :
Œil : jolie robe or aux reflets brillants
Nez : le nez est fin et expressif sur des notes de fruits blancs confits, d'épices et de fruits jaunes mûrs
Bouche : Belle densité et beau volume. L'attaque est vive sur les fruits et la finale fraiche et persistante.

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 8°C et 10°C.
À consommer dès maintenant mais potentiel de garde de 20 ans.
À déguster à l’apéritif sur un carpaccio de Saint-Jacques et sur une cuisine gastronomique

Ce Clos des Sables 2018 du domaine Sauveroy est un vin blanc sec d’exception qui se distingue par la richesse et la complexité de ses arômes.

Récompense :
1 étoile guide Hachette 2020
Médaille de bronze au concours des Ligers 2019/2020

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK