DOMAINE SAUVEROY - ANJOU VILLAGES AOP ROUGE - ULTIMA TERRA 2016

DOMAINE SAUVEROY - ANJOU VILLAGES AOP ROUGE - ULTIMA TERRA 2016
DOMAINE SAUVEROY - ANJOU VILLAGES AOP ROUGE - ULTIMA TERRA 2016
  • ROUGES DOMAINE SAUVEROY - ANJOU VILLAGES AOP ROUGE - ULTIMA TERRA 2016
  • ROUGES DOMAINE SAUVEROY - ANJOU VILLAGES AOP ROUGE - ULTIMA TERRA 2016
DOMAINE SAUVEROY - ANJOU VILLAGES AOP ROUGE - ULTIMA TERRA 2016
DOMAINE SAUVEROY - ANJOU VILLAGES AOP ROUGE - ULTIMA TERRA 2016
DOMAINE SAUVEROY -
EN STOCK
23.32TTC
31.09TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Fiche technique

Région : Val de Loire
Appellation : Anjou
Millésime : 2016
Couleur : Rouge
Cépage(s) : 100% Cabernet franc
Degré : 14%
Contenant : 75cl

Anecdotes …
Ultima Terra évoque un endroit magique et ultime où un terroir de schistes rouges et d’argiles s’entremêlent pour donner une terre d’une richesse remarquable.
Les raisins noirs sont récoltés à pleine maturité. La macération est ensuite conduite en privilégiant des extractions progressives et lente en phase fermentaire pendant 24 jours. Puis, après deux soutirages, le vin descend s’affiner 18 mois en barriques neuves de 225 litres.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe profonde, noire
Nez : ouvert et complexe sur des notes mentholées, de fruits noirs, d’épices et de cassis mûrs
Bouche : impressionnante par sa rondeur et son velouté, l'attaque est d'une finesse remaquable. Les tannins serrés viennent soutenir la finale persistante

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 14°C et 16°C.
À consommer dès à présent mais beau potentiel de garde de plus de 20 ans.
À déguster avec une belle grillade de bœuf, d’agneau ou de canard.

Cet Anjou Villages AOP 2016 Ultima Terra du domaine Sauveroy est une cuvée complexe et harmonieuse qui vous séduira de longues années !

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK