SIEURS D'ARQUES - IGP PAYS D'OC - VENDANGES DE DECEMBRE 2011

SIEURS D'ARQUES - IGP PAYS D'OC - VENDANGES DE DECEMBRE 2011
SIEURS D'ARQUES - IGP PAYS D'OC - VENDANGES DE DECEMBRE 2011
  • BLANCS SIEURS D'ARQUES - IGP PAYS D'OC - VENDANGES DE DECEMBRE 2011
  • BLANCS SIEURS D'ARQUES - IGP PAYS D'OC - VENDANGES DE DECEMBRE 2011
SIEURS D'ARQUES - IGP PAYS D'OC - VENDANGES DE DECEMBRE 2011
SIEURS D'ARQUES - IGP PAYS D'OC - VENDANGES DE DECEMBRE 2011
SIEURS D'ARQUES -
EN STOCK
22.76TTC
45.52TTC /L
Conditionnement : 1x 0.5L
Actuellement en stock
Article neuf

Ressources

Fiche technique

Région : Languedoc-Roussillon
Appellation : IGP Pays d’Oc
Couleur : Blanc
Millésime : 2011
Cépage(s) : 70% Chenin, 30% Viognier
Alcool : 14%
Contenant : 50 cl

Anecdotes …
Grâce à son histoire, à ses recherches quotidiennes, l’oenologue Guilhem Marty (directeur technique des Caves du Sieur d’Arques) créa ce vin en sélectionnant sur plusieurs jours les parcelles d’exception en vendanges surmûries qui allaient produire ces raisins.

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe jaune pâle avec des reflets or, larmes abondantes
Nez : les arômes d’aubépine dominent, fruits confits oranges abricots
Bouche : attaque fraîche qui révèle un beau volume et de fines notes boisées, de grillé et d’épices ; belle longueur

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 6°C et 8°C.
À consommer dans les 6 ans.
À servir avec un croustillant praliné et crémeux de chocolat à la fève Tonka, sarrasin torréfié ; toast brioché terrine foie gras d’oie.

Ce moelleux est considéré comme une rareté. C’est un vin généreux, gourmand, fruité.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK