VALCOMBE - VIN DE FRANCE - FOLLE & DOUCE 2017 (MOELLEUX)

VALCOMBE - VIN DE FRANCE - FOLLE & DOUCE 2017 (MOELLEUX)
VALCOMBE - VIN DE FRANCE - FOLLE & DOUCE 2017 (MOELLEUX)
  • BLANCS VALCOMBE - VIN DE FRANCE - FOLLE & DOUCE 2017 (MOELLEUX)
  • BLANCS VALCOMBE - VIN DE FRANCE - FOLLE & DOUCE 2017 (MOELLEUX)
VALCOMBE - VIN DE FRANCE - FOLLE & DOUCE 2017 (MOELLEUX)
VALCOMBE - VIN DE FRANCE - FOLLE & DOUCE 2017 (MOELLEUX)
VALCOMBE -
EN STOCKNOUVEAU
7.66TTC
10.21TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Fiche technique

Région : Vallée du Rhône
Appellation : Vin de France
Millésime : 2017
Couleur : Blanc molleux
Cépage(s) : Viognier, Roussanne et Grenache Blanc principalement, avec une touche de Muscat
Degré : %
Contenant : 75cl

Anecdotes...
Concernant la vinification de cette cuvée Folle & Douce du Château de Valcombe, il y a eu un ramassage puis un éraflage et enfin un pressurage direct. Une décantation à 10°C a été réalisée puis une fermentation de 10 à 13 jours entre 12 et 14°C en cuve ciment.
Nicolas et Basile Ricome ont ensuite décidé d'arrêter la fermentation à l'aide d'une filtration tangentielle autour de 48 grammes de sucre résiduel.
Enfin, il y a eu un élevage de 3 mois en cuve ciment, puis un sous-tirage et enfin la mise en bouteille.

LA DÉGUSTATION :
Œil : jolie robe doré aux reflets or
Nez : expressif, sur les arômes de fruits à noyaux (pêche, abricot) et de très belles notes exotiques
Bouche : aromatique, où l'on retrouve les arômes exotiques (ananas, mangue), bouche très douce, fine, finale longue et fraîche

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température entre 9°C et 11°C.
À consommer dès maintenant.
À déguster lors des repas de fêtes.

Cette cuvée Folle & Douce 2017 du Château de Valcombe est un vin moelleux très réussi, sans lourdeur, aromatique et tout en finesse.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK