Résultats de recherche

Résultats : 1 | Affichage des résultats 1 à 1
Informations fabricant : CHATEAU FONROQUE -

Le Château Fonroque est une belle histoire de famille qui a débuté en 1931, lorsque Jean et Adèle, arrière-grands-parents d’Alain Moueix, ont acquis la propriété. Depuis 2001, c'est Alain Moueix qui s'est vu confier la gestion de celle-ci. Alain Moueix, dès 2002, s'est engagé vers le bio, c'est donc tout naturellement qu'en 2005, le vignoble est amené vers la biodynamie. Les 17,6 hectares d’un seul tenant qui composent le vignoble se répartissent sur un plateau et un coteau exposé à l’ouest, au nord-ouest du bourg de Saint-Émilion.
"Les meilleures parcelles de la partie haute de la propriété ont été préservées par les générations d’avant, explique Alain Moueix. C’est toujours une décision difficile d’arracher des vieilles vignes puisqu’elles construisent votre grand vin. Quand j’ai commencé à les arracher en 2001, je doutais. Aujourd’hui je n’ai pas de regret. Privé de leur production, cela m'a pénalisé pendant 5 ans, mais aujourd’hui j’en prends tout le bénéfice."

36.00TTC
En stock

CHATEAU FONROQUE - SAINT-EMILION GRAND CRU CLASSE AOP 2015 AB

ROUGES

Région : Bordeaux Appellation : Saint-Emilion Grand Cru Classé Millésime : 2015 Couleur : Rouge Cépage(s) : 85% Merlot, 15% Cabernet franc Degré : 14,5% Contenant : 75cl Vin AB Anecdotes... Ce Saint-Emilion Grand Cru Classé du Château Fonroque a été élevé 75% en barriques et 25% en cuves. LA DÉGUSTATION : Œil : jolie robe sombre, riche Nez : complexe, mêlant fruits noir...

  • Boutique
En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK