DOMAINE CHARLES PAIN - CHINON AOP - LA HAUTE BORNE 2022 BLANC - BIO

DOMAINE CHARLES PAIN - CHINON AOP - LA HAUTE BORNE 2022 BLANC - BIO
DOMAINE CHARLES PAIN - CHINON AOP - LA HAUTE BORNE 2022 BLANC - BIO
  • BLANCS DOMAINE CHARLES PAIN - CHINON AOP - LA HAUTE BORNE 2022 BLANC - BIO
  • BLANCS DOMAINE CHARLES PAIN - CHINON AOP - LA HAUTE BORNE 2022 BLANC - BIO
DOMAINE CHARLES PAIN - CHINON AOP - LA HAUTE BORNE 2022 BLANC - BIO
DOMAINE CHARLES PAIN - CHINON AOP - LA HAUTE BORNE 2022 BLANC - BIO
DOMAINE CHARLES PAIN -
EN STOCKNOUVEAU
19.80TTC
26.40TTC /L
Conditionnement : 1x 0.75L
Actuellement en stock
Article neuf

Fiche technique

Région : Val de Loire
Appellation : Chinon
Millésime : 2022
Couleur : Blanc
Cépage(s) : 100% Chenin blanc
Degré : 13%
Contenant : 75cl

Anecdotes ...

Créée par Charles PAIN dans la continuité du terroir Haute Borne rouge, sur le versent sud, sur sol argilo-calcaire recouvert de petites pierres dures qui permet d’avoir une maturité optimale du cépage Chenin.
Vendangée à la main par tries (2 à 3 passages) suivie d’un pressurage en douceur, le moût est ensuite entonné en barriques de chêne pour y effectuer la fermentation alcoolique et son élevage pendant 8 à 10 mois

LA DÉGUSTATION :
Œil : robe jaune paille.
Nez : arômes de miel et de sous-bois.
Bouche : belle complexité

CONSEILS DE DÉGUSTATION :
Température à 12°C.
À consommer dès aujourd’hui jusqu’à 10 ans.
À déguster à l’apéritif, poissons, fromages à pâte dure.

En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK