Résultats de recherche

Résultats : 2 | Affichage des résultats 1 à 2
Informations fabricant : CHATEAU LAFONT MENAUT -

Le Château Lafont-Menaut est présent au cœur de l’appellation Pessac-Léognan depuis le XVIIIe siècle. À cette époque, les vignes étaient déjà plantées et appartenaient au célèbre écrivain et vigneron, Charles de Secondat, Baron de Montesquieu. C’est depuis 1990 que Philibert Perrin, qui s’occupe aussi du Château Carbonnieux, a replanté pour donner une seconde vie à ce château. Le vignoble s’étend sur 17 hectares.

15.94TTC
En stock

CHATEAU LAFONT MENAUT - PESSAC-LEOGNAN AOP BLANC 2013

BLANCS

Région : Bordeaux Appellation : Pessac-Léognan Millésime : 2013 Couleur : Blanc Cépage(s) : 100% Sémillon Degré : 13% Contenant : 75cl LA DÉGUSTATION : Œil : jolie robe or aux reflets verts Nez : fruité (arômes d’agrumes et de fleurs blanches), frais avec de légères notes boisées Bouche : attaque franche, belle fraicheur et intensité aromatique, finale avec une jolie longueur aux touches flora...

17.00TTC
En stock

CHATEAU LAFONT MENAUT - PESSAC-LEOGNAN AOP ROUGE 2014

ROUGES

Région : Bordeaux Appellation : Pessac-Léognan Millésime : 2014 Couleur : Rouge Cépage(s) : 50 % cabernet sauvignon, 45 % merlot et 5 % cabernet franc Degré : 13% Contenant : 75cl LA DÉGUSTATION : Œil : belle robe couleur rubis, aux reflets violacés Nez : arômes de fruits noirs (cassis, mûre), puis avec quelques notes de fumé, sous-bois, légèrement boisé Bouche : dominé par le fruit noi...

  • Boutique
En modifiant l'article 5(3) de la directive 2002/58/CE par l'adoption de la directive 2009/136/CE, le législateur européen a posé le principe : - d'un consentement préalable de l'utilisateur avant le stockage d'informations sur l'équipement d'un utilisateur ou l'accès à des informations déjà stockées. - sauf, si ces actions sont strictement nécessaires pour la délivrance d'un service de la société de l'information expressément demandé par l'abonné ou l'utilisateur. L'article 32-II de la loi du 6 janvier 1978, modifié par l'ordonnance n°2011-1012 du 24 août 2011 qui a transposé la directive 2009/136/CE reprend ce principe. En application de la loi informatique et libertés, les traceurs (cookies ou autres) nécessitant un recueil du consentement ne peuvent donc être déposés ou lus sur son terminal, tant que la personne n’a pas donné son consentement.OK